Vous êtes ici

La transition BIM sur la rampe de lancement

Seine et Marne - numérique - Travaux 77

De quoi BIM est-il le nom ? L’expression Building Infor- mation Modeling a souvent été  traduite  en  français par «  maquette  numérique ».

Or ce qu’elle désigne est plus complexe. Le BIM recouvre en fait des procé- dés logiciels permettant d’agréger,  autour  d’un projet de construction  modé- lisé en 3D, de nombreuses informations techniques et économiques liées à  ce  projet (cotes, matériaux et équi- pements,  prix…).

Ces données forment pour tous les intervenants une res- source partagée et évolutive. Celle-ci permet, par exemple, de gérer avec précision l’ensemble et les détails de la construction, le planning et l’approvisionnement   du chantier et même ensuite la maintenance du bâtiment et les  coûts liés.

UNE ÉVOLUTION DE FOND
Le BIM est encore peu répandu  en France.
Il fait pourtant l’objet d’une attention croissante car, comme naguère l’informati- que, cette nouvelle façon de travailler  va  peu  à  peu devenir  incontournable.
Elle  induira notamment une plus forte anticipation de la coordination  entre corps d’état sur les chantiers. Ce sont les maîtres d’ouvrage et les gestionnaires de patrimoine  immobilier qui, de fait détermineront le rythme et l’ampleur de cette évolution de fond.

SE FAMILIARISER EN DOUCEUR
Pour les entreprises de bâti- ment, il s’agit avant tout de ne pas être prises au dépourvu et d’acquérir les connaissances de base qui leur permettront de dialoguer avec leurs clients et de répondre  à  leurs demandes.
« Même si la réglementation ne l'impose pas, le BIM  est de plus en plus demandé par nos clients, il faut s'y prépa- rer » souligne le site ffbim.fr, conçu et mis en ligne par la FFB pour aider tout un cha- cun à se familiariser en dou- ceur avec les dif férents niveaux d’application du BIM. De brefs textes explicatifs, des infographies et des vidéos constituent la  matière du parcours de découverte en ligne proposé par le site.
 

Nos partenaires